Tout savoir sur le Data Labelling

data
Un ordinateur peut réaliser des calculs délicats et difficiles, mais il est incapable de faire la distinction entre une voiture et un chat. Afin que la machine puisse identifier des modèles, des objets et prendre une bonne décision, elle doit être suffisamment formée par un humain. En effet, le Data Labelling consiste à préparer des données pour faciliter l’apprentissage d’une machine. Le machine Learning se traduit ainsi par l’étiquetage, la catégorisation et la transcription des données.

Qu’est-ce que l’étiquetage de données ?

L’étiquetage est la manière dont on classe sélectivement les données (images, textes, audio, vidéos) pour améliorer l’apprentissage d’une intelligence artificielle. D’une manière simple, on ajoute une étiquette à chaque donnée en vue de faire reconnaître à l’IA le type de données dans l’avenir. Cette notion se traduit en outre par plusieurs missions, dont la classification, la modération, la transcription et le traitement.

Quelle est la différence entre l’annotation de données et l’étiquetage de données ?

En fonction du modèle d’intelligence artificielle et du processus de la formation des algorithmes, l’annotation des données et l’étiquetage des données sont interchangeables dans la réalisation des données de formation Machine Learning. La différence entre ces deux notions s’avère très fine.

S’agissant de l’annotation de données, elle consiste à étiqueter les données en vue de rendre les objets reconnaissables par les machines.

Quant à l’étiquetage de données, il englobe l’ajout d’informations (image, texte, vidéo, audio) de tout type, pour pouvoir former des modèles Machine Learning.

Bref, l’annotation permet de reconnaître les données essentielles tandis que l’étiquetage assure la distinction des modèles dans le but de former des algorithmes.

Quels sont les différents types de données à étiqueter ?

Les données à étiqueter font l’objet d’une classification selon leur nature.

  • Audios : il s’agit de la collecte, le fractionnement et la transcription audio.
  • Images : l’étiquetage des images regroupe ces tâches : collecte, classification, segmentation et étiquetage des points pertinents.
  • Textes : extraction et classification des textes.
  • Vidéos : l’étiquetage vidéo se traduit par la collecte, la classification et la segmentation de vidéos.
  • 3D : fonctionnalités de suivi et segmentation des objets.

Comment procéder à l’étiquetage des données ?

L’étiquetage de données peut être réalisé en interne, en externe, de façon programmatique ou avec la participation de nombreuses personnes comme pour le cas du crowdsourcing.

Dans l’internalisation, vous pouvez confier l’étiquetage de données aux personnels de votre entreprise. Malheureusement, cette stratégie ne convient que pour les grandes entreprises ayant des ressources humaines et financières suffisantes.

En ce qui concerne le crowdsourcing ou étiquetage participatif de données, cette solution s’avère rentable. Toutefois, la fiabilité de l’opération est problématique vu le nombre d’opérateurs impliqués.

Quant à l’étiquetage programmatique, cette stratégie se fonde sur l’utilisation de scripts automatisés. L’intervention humaine est toutefois nécessaire en fin de chaque opération afin de garantir des résultats satisfaisants.

Au sujet de l’externalisation, cette technique s’avère la plus rentable et la plus idéale pour réaliser l’étiquetage de données. Elle permet aux entreprises d’étiqueter et d’annoter des données sans recourir aux personnels et aux outils d’étiquetage. En effet, l’externalisation est le fait de confier à un prestataire externe sa mission d’étiquetage de données.

Une stratégie de marketing et de communication renforcée

Une stratégie de référencement naturel efficace permet de renforcer les stratégies de communication et de marketing à moindre coût. Les contenus web, les publicités et les publications sur les réseaux sociaux permettent de toucher un large public à l’échelle internationale. Cela permet d’améliorer l’image de l’entreprise, de présenter et de promouvoir les produits et services tout en faisant des économies considérables. 

En bref, la mise en place d’une stratégie SEO est primordiale pour se faire connaître à l’échelle internationale, générer plus de ventes et optimiser le chiffre d’affaires.